Conseils pour faire de la piste en moto

Salut les amis, aujourd’hui je vais vous donner quelques conseils pour débuter la piste à moto en tout sérénité !

Vous avez envie de voir réellement ce que votre belle a sous la culasse sans risque de perdre votre permis ? Vous rêvez de poser le genou en toute sécurité ? Ou encore vous souhaitez partager une super journée avec d’autres passionnés et obtenir plein de conseils de pilotage ?

Alors inscrivez-vous donc à votre première journée piste !

A première vue cela peut faire peur, car on s’imagine souvent à tort qu’on va être lâché au milieu de fous furieux qui roulent sur piste depuis des années et qui vont se moquer de nous mais en réalité pas du tout !

Sachez que la grande majorité des roulages qui sont proposés par des teams d’organisateurs se déclinent généralement en 4 groupes de niveau allant du débutant à l’expert et proposent en moyenne 5 à 6 sessions de 20min par groupe dans la journée, vous trouvez ça trop peu ? Attendez de voir l’effort physique que cela demande !

En termes de tarifs, suivant l’organisateur et le circuit, une inscription pour la journée coute entre 80€ et 100€ avec l’assurance responsabilité civile pour la journée généralement incluse. Pour la grande majorité des roulages vôtre seul permis de conduire valide suffit et vous n’aurez pas besoin d’avoir de licence FFM ou de CASM si votre permis est en adéquation avec la moto que vous allez piloter. Des stages plus complets (un peu plus cher) avec des ateliers entre les roulages et un suivi durant la journée peuvent être un plus pour débuter et assimiler plus rapidement les bons réflexes a avoir.

En ce qui concerne la moto, tout type de moto est accepté, majoritairement nous y retrouvons des sportives mais pas seulement, j’ai déjà vu des Harley, Supermotard et même 125cc, alors quelle que soit votre monture cela ne doit pas être un frein ! Vous pouvez très bien y aller avec votre moto de tous les jours, il faudra juste respecter quelques règles en masquant les phares, rétroviseurs et plaque avec du gros scotch pour éviter les reflets et les débris en cas de chute. Sachez d’ailleurs qu’en cas de chute votre et de casse de votre machine votre assurance de tous les jours ne marchera pas, faire de la piste c’est aux risques et périls de son matériel, c’est pour cela que l’idéal, si vous souhaitez rouler de manière un peu plus régulière, est d’investir dans une moto qui ne sera dédiée qu’à cela (vous pouvez trouver une bonne base pour 1500€), laquelle vous pourrez équiper de carénages en polyester, enlever le superflu (feux, rétros, plaque …), et préparer comme bon vous semble. Veillez tout de même à ne pas faire de bruit excessif ou munissez-vous de votre chicane le jour du roulage, toutes les motos sont contrôlées au sonomètre ! (le nombre de décibels max varie d’un circuit à l’autre).

Pour que votre journée se passe en toute sécurité vous devez obligatoirement porter un équipement complet composé de :

  • Casque intégral en bon état (votre casque de tous les jours fera très bien l’affaire).
  • Des gants coqués type racing montant assez haut sur le poignet (ceux de tous les jours conviennent en général).
  • Une combinaison cuir 1 ou 2 pièces (la 2 pièces n’est pas toujours tolérée- car moins efficace en cas de chute).
  • Une dorsale, pas celle que vous avez dans votre blouson en mousse, une vraie dorsale qui protège l’intégralité de la colonne, avec un bon maintien à bretelles et ceinture.
  • Des bottes montantes protégeant la cheville et le tibia (si vous en utilisez déjà sur route, elles feront l’affaire aussi sur circuit).

Le budget pour un équipement de qualité peut faire un peu peur mais normalement vous possédez déjà une bonne partie de cet équipement pour rouler sur route, sachez que vous pouvez très bien regarder du côté de l’occasion pour une combi, cela permet de faire souvent de bonnes affaires sur du top matos ! Gardez à l’esprit que votre vie n’a pas de prix !

Pour le transport de la bécane surtout si elle est faite que pour la piste, il est impératif d’avoir un moyen de transport, remorque ou camion, c’est le budget qui vous guidera dans ce choix. N’oubliez pas non plus les accessoires utiles : béquilles de stand, jerrican d’essence, sangles a cliquet, quelques outils et pièces de secours pourront vous sauver votre journée !

Pensez aussi à prendre de quoi boire et manger tout au long de la journée, surtout s’il fait bien chaud, des sous vêtement de rechange voir des affaire de douche car en général vous avez des douches à disposition, un vrai confort quand vous avez passé toute la journée dans votre combi sous 30° ! Idéalement allez-y au moins avec un ami, c’est toujours plus sympa et cela facilite le chargement et déchargement de la moto par exemple.

En espérant vous avoir donné envie et toutes les clés afin de vous lancer sur circuit, n’hésitez pas pour toute autre question !

GAZ !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *