Nike Zoom Vomero

Bonjour ami(e)s runners /runneuses ,

Aujourd’hui nous allons tester avec vous un modèle de basket de running : la Nike Zoom Zomero. Vous retrouverez en fin d’article, notre test vidéo.

Au premier abord la ressemblance avec sa petite sœur, la zoom pegasus est flagrante, même tige et même semelle extérieure, déclinée dans des coloris tous plus attrayants les uns que les autres !

Cette basket se destine à des coureurs plutôt lourds, pour la course sur route et sentiers peu accidentés.

Etant un coureur plutôt léger et préférant le dynamisme l’amorti pur, cette Nike n’est à première vue pas la chaussure la plus adaptée à mes besoins, ce n’est pas grave, nous sommes là pour tester et c’est ce que l’on va faire, sur une distance moyenne d’environ 10km avec alternance de route et de chemins.

Chaussure aux pieds, le confort se fait ressentir de suite, la semelle d’une épaisseur assez importante donne l’impression d’avoir grandi et l’amorti est bel et bien présent.

En course j’ai littéralement l’impression de m’enfoncer dans le sol, sur la route la chaussure me ralentit du fait de son poids assez important et de son gros amorti manquant de dynamisme, cependant le confort et le maintien sont très bon sans verrouiller le pied de manière trop importante.

C’est sur chemin que je vais réellement pouvoir apprécier ses qualités amortissantes, en effet, la semelle gomme littéralement les défauts du sol, cailloux et autres trous grâce à sa souplesse et procure une très bonne accroche grâce au profil des petits crampons. Nous avons la une compagne idéale pour aller arpenter les petits sentiers de foret !

Pour conclure ce petit test, la Nike Zoom Vomero est une chaussure idéale pour le coureur recherchant confort, souplesse et polyvalence pour la moyenne et longue distance.

Prix entre 150€ et 160€.

Les +

  • Look
  • Confort
  • Souplesse
  • Polyvalence
  • Amorti

Les –

  • Poids
  • Manque de dynamisme

VTT BMC Sporelite Déore/SLX 27.5″

Salut les fous du guidon !
Le thème du jour sera le VTT avec l’essai d’un bike orienté sport /cross country, le BMC Sporelite Déore/SLX .
Nous sommes en présence ici d’un VTT en 27,5 pouces semi rigide muni d’un cadre aluminium, d’une fourche Rock Shox Silver Solo Air offrant un débattement de 100mm ainsi que d’une transmission Deore /SLX en 2x10V et de freins hydrauliques Shinano, le tout pour à peine 1000€ !
Visuellement parlant le vélo inspire confiance au vu des équipements ainsi que des finitions, reste maintenant à voir si cela se vérifie sur le terrain, suivez nous !
Dès les premiers tours de roues le vélo vous met de suite à l’aise en terme de position de pilotage avec une géométrie de cadre relativement courte et son large cintre. Malgré ses grandes roues la maniabilité n’en souffre pas et les sensations sont proches de celles d’un 26 pouce.
Sur le roulant (routes et chemins carrossables) on appréciera le blocage de la fourche permettant d’obtenir un VTT totalement rigide, le seul petit bémol à cela étant l’absence de commande de blocage au guidon. En ce qui concerne cette fourche, vous pouvez la régler par rapport à votre poids mais aussi suivant le terrain sur lequel vous évoluez grâce a une pompe haute pression (non fournie) que vous trouverez dans n’importe quel magasin de cycles pour une trentaine d’euros. Cette dernière propose également un réglage du rebond afin d’affiner la détente suivant les aspérités du sol. Elle se montre donc efficace sur tous types de terrains et convient aussi bien pour de la promenade que pour la recherche de performance sur un terrain plus accidenté !
Le cadre quant à lui aide bien l’ensemble et possède la rigidité nécessaire pour relancer le vélo sans trop forcer.
En ce qui concerne le freinage, ce dernier est assuré par des freins a disque hydrauliques Shinano M515 permettant un bon dosage afin de ne pas bloquer les roues mais qui manquent quand même de mordant et cela est bien dommage !
Les jantes de la marque Alex Rims a moyeux Shinano sont très correctes mais manqueront de rigidité pour les plus exigeants d’entre nous mais à ce tarif-là n’en demandons pas trop non plus.
Pour résumer, ce BMC Sporelite est un très bon VTT pour le pratiquant sportif débutant ou régulier proposant un équipement complet et de bonne facture, le tout a un prix compétitif !
Si vous cherchez un VTT a moins de 1000€ pour débuter dans la pratique en toute sérénité, foncez l’essayer !

Les +
– Qualité de finition
– Equipement
– Look
– Prix

Les –
– Transmission 2x10v manquant d’allonge
– Freins manquant de mordant

Voici notre test vidéo de ce super VTT BMC.

Raquettes de tennis de table

Raquettes de tennis de table

Nous avons décidé de tester ici des raquettes de tennis de table. En effet,

dans le rayon des sport de raquettes, nous pouvons trouver tout type de prix : de 1.50€ dans les grandes surfaces, à 30€ voire bien plus pour les spécialistes et les produits hauts de gamme. Nous avons voulu tester de la raquette moyenne gamme pour les loisirs débutants et amateurs.

Nous nous sommes donc équipés d’une raquette chacun : une raquette Artengo à 2€ venant de chez décathlon ainsi qu’une raquette Stiga Bounce Contrôle 3* à 20€.

Sans être de grands joueurs de tennis de table, nous avons pu observer une belle différence entre ces 2 raquettes. De prime abord, les raquettes ne sont pas de même épaisseur : la raquette Artengo étant nettement moins épaisse que la raquette Stiga, avec plus de mousse d’amortis et un meilleur grip de chaque côté. Cette différence se ressent naturellement aussi en jeu. Nous avons l’impression de jouer plus rapidement et plus énergiquement avec la raquette Stiga. La raquette Artengo en question est donc plutôt adaptée à des enfants ou à des joueurs occasionnels de ping-pong. La raquette Stiga s’adresse à un public plus expérimenté dans le tennis de table, les joueurs s’étant inscrit dans un club ou des joueurs souhaitant améliorés leurs coups de raquette pour battre leurs adversaires.

Voici ci-dessous notre vidéo test.

Beach Cruiser Schwinn

Beach Cruiser Schwinn

Voici en test un vélo beach cruiser de marque Schwinn, une marque peu connu du grand publique, américaine, qui importe quelques vélos chaque année. Ce vélo d’occasion est un mono vitesse avec frein en rétro pédalage.

Si vous souhaitez vous procurer un beach cruiser d’occasion comme le mien, vous pouvez en trouver sur les sites de petites annonces autour de 120€ pour les premiers prix. Mais pour un vélo de ce type, neuf, il vous faudra débourser prés de 300€ minimum pour un look vraiment sympathique.

(+) Look vraiment cool   (-) Marque peu connu

(+) Carter de chaine   (-) prise en main

Vous trouverez sur ce lien la vidéo de test de ce vélo : ICI

Plusieurs marque se distinguent par leurs look sympa comme Electra, une autre marque de vélo style beach cruiser.