Louer et tester un VTTAE : MONDRAKER E-PRIME 27,5″

Lors d’un voyage en bord de mer sur la côte Atlantique, j’ai voulu tester un Fat-Bike électrique ou VTTAE. Me rendant dans le premier loueur de vélo que je vois en face de la mer, le vendeur me répond qu’il ne connait personne qui loue ce genre de matériel dans les environs. Cherchant vite fait sur internet, je vois un loueur en proposant à 10 km de la maison de vacances.

Ce n’est pas un Fat-Bike avec des pneus de 26 X 4.0 mais des roues de 27,5 X 2,8 ce qui me convient parfaitement. Arrivé à la boutique, je n’ai pas le choix, tous les vélos sont loués sauf un, en taille L : parfait, c’est parti !

Premiers tours de roue sans moteur, le vélo est agréable à conduire, la suspension est bien souple comme je l’aime et le frein mord bien. N’ayant pas l’habitude, j’ai trouvé le bike lourd à manœuvrer à l’arrêt (presque 20 Kg). Et, petite option que je n’avais jamais testée, la tige de selle télescopique sur la simple pression d’une gâchette.

Voilà le moment de mettre le moteur en route. Il faut bien préciser que ce vélo à une assistance électrique, il faut donc pédaler pour que le moteur se mette en route (la législation française impose que le moteur se coupe quand le vélo atteint les 25 Km/h, sinon, il n’est plus considéré comme un Vélo à Assistance Electrique).

Quatre modes d’assistance suivant vos besoins et les sensations recherchées. Du mode Eco, au mode Turbo, il y a de grosses différences. Le mode Eco permet au cycliste de moins peiner et d’atteindre les 25 Km/ facilement, par contre, dès la première montée, il va falloir pédaler plus fort, ou enclencher les modes plus puissants. Le mode turbo est clairement mon mode préféré, les démarrages sont très vifs et nous atteignons vraiment facilement et rapidement les 25, 26 ou 27 km/h sans forcer sur route ou chemin plats.

Pour faire du hors-piste, là aussi, l’assistance est vraiment appréciable. J’ai tester les dunes et chemins ensablés de la cote (dans la foret de la Coubre entre Royan et La Tremblade), et, rien à redire, ça va presque trop vite pour moi, ou je ne suis pas habitué. 😉

Concernant l’autonomie, J’ai fait 26 Km dans l’après-midi et je n’avais pas tué la moitié de la batterie, tandis que j’avais utilisé que le mode Turbo, donc, à voir sur une utilisation prolongée.

Ce VTT Electrique étant le premier que je teste, je suis obligatoirement séduit par un tel engin, mais l’achat mérite tout de même réflexion. Car ce modèle Mondraker E-Prime peut se trouver à moins de 3 000 €. Ce n’est donc pas à portée de toutes les bourses. Je vous conseille, comme moi, d’essayer la location : 30 € pour une demi-journée, ce qui est relativement raisonnable pour s’éclater un après midi.

Les +

  • Agréable à rouler
  • Différents mode d’assistance
  • Tige de selle télescopique
  • Trop facile de rouler à 26 Km/h 😉
  • Autonomie suffisante pour un après midi

Les –

  • Trop lourd à manœuvrer et sans l’assistance
  • Prix à l’achat

Test B’Twin Rockrider 340

Bonjour a tous, profitons des beaux jours et des vacances pour faire un petit essai de VTT, nous allons tester le B’Twin Rockrider 340 !

Ce VTT entrée de gamme se destine avant tout au pratiquant loisir, occasionnel, recherchant un vélo simple d’utilisation pour la balade sur des chemins peu accidentés. Nous allons donc aller rouler sur nos chemins de Sologne relativement plats et roulants.

Arrêtons-nous  d’abord sur les caractéristiques du vélo : pour moins de 200€ Décathlon nous propose un cadre en aluminium, une transmission à poignées tournantes Gripshift 3 X 7 vitesses, un dérailleur arrière Shimano ainsi qu’une fourche de 80mm de débattement réglable en dureté pour s’adapter au terrain sur lequel vous évoluez. Ajoutez à cela un large choix de coloris flashy tous plus fun les uns que les autres et vous avez de quoi être séduits !

En pratique ce vélo est agréable et facile à prendre en main, très maniable avec ses roues de 26 pouces et avec ses 21 vitesses, il vous permettra de passer à peu près partout. Le réglage de la fourche assez sommaire (ressort) ne change pas énormément la donne lorsque l’on passe d’un terrain à l’autre et l’absence de blocage ne permet pas d’avoir un vélo totalement rigide sur la route mais cela ne s’avère pas réellement handicapant car nous ne recherchons pas la performance avec ce VTT. Le freinage quant à lui est confié à un système de freinage V-Brake à patins, qui fait bien son boulot. Le passage de vitesse à poignées tournantes est plus confortable que les gâchettes pour l’utilisateur loisir mais ce type de système est moins précis et se dérègle plus facilement dans le temps, cependant pas de déraillement à déplorer durant notre sortie.

Pour résumer, ce vélo est un très bon rapport/qualité prix pour celui qui cherche un vélo purement loisir avec un look vraiment sympa qui se décline en différentes tailles de cadres pour s’adapter à tous les morphologies (du S au XL). Alors si vous n’avez pas encore de VTT pour vos vacances n’hésitez plus !

Les +

  • Facile d’utilisation
  • Choix des couleurs et des tailles
  • Cadre aluminium
  • Fourche suspendue
  • Prix

Les –

  • Changements de vitesses à poignées tournantes manquant de précision
  • Réglage de fourche ne changeant pas grand-chose
  • Selle inconfortable sur les longues sorties

VTT BMC Sporelite Déore/SLX 27.5″

Salut les fous du guidon !
Le thème du jour sera le VTT avec l’essai d’un bike orienté sport /cross country, le BMC Sporelite Déore/SLX .
Nous sommes en présence ici d’un VTT en 27,5 pouces semi rigide muni d’un cadre aluminium, d’une fourche Rock Shox Silver Solo Air offrant un débattement de 100mm ainsi que d’une transmission Deore /SLX en 2x10V et de freins hydrauliques Shinano, le tout pour à peine 1000€ !
Visuellement parlant le vélo inspire confiance au vu des équipements ainsi que des finitions, reste maintenant à voir si cela se vérifie sur le terrain, suivez nous !
Dès les premiers tours de roues le vélo vous met de suite à l’aise en terme de position de pilotage avec une géométrie de cadre relativement courte et son large cintre. Malgré ses grandes roues la maniabilité n’en souffre pas et les sensations sont proches de celles d’un 26 pouce.
Sur le roulant (routes et chemins carrossables) on appréciera le blocage de la fourche permettant d’obtenir un VTT totalement rigide, le seul petit bémol à cela étant l’absence de commande de blocage au guidon. En ce qui concerne cette fourche, vous pouvez la régler par rapport à votre poids mais aussi suivant le terrain sur lequel vous évoluez grâce a une pompe haute pression (non fournie) que vous trouverez dans n’importe quel magasin de cycles pour une trentaine d’euros. Cette dernière propose également un réglage du rebond afin d’affiner la détente suivant les aspérités du sol. Elle se montre donc efficace sur tous types de terrains et convient aussi bien pour de la promenade que pour la recherche de performance sur un terrain plus accidenté !
Le cadre quant à lui aide bien l’ensemble et possède la rigidité nécessaire pour relancer le vélo sans trop forcer.
En ce qui concerne le freinage, ce dernier est assuré par des freins a disque hydrauliques Shinano M515 permettant un bon dosage afin de ne pas bloquer les roues mais qui manquent quand même de mordant et cela est bien dommage !
Les jantes de la marque Alex Rims a moyeux Shinano sont très correctes mais manqueront de rigidité pour les plus exigeants d’entre nous mais à ce tarif-là n’en demandons pas trop non plus.
Pour résumer, ce BMC Sporelite est un très bon VTT pour le pratiquant sportif débutant ou régulier proposant un équipement complet et de bonne facture, le tout a un prix compétitif !
Si vous cherchez un VTT a moins de 1000€ pour débuter dans la pratique en toute sérénité, foncez l’essayer !

Les +
– Qualité de finition
– Equipement
– Look
– Prix

Les –
– Transmission 2x10v manquant d’allonge
– Freins manquant de mordant

Voici notre test vidéo de ce super VTT BMC.

Beach Cruiser Schwinn

Beach Cruiser Schwinn

Voici en test un vélo beach cruiser de marque Schwinn, une marque peu connu du grand publique, américaine, qui importe quelques vélos chaque année. Ce vélo d’occasion est un mono vitesse avec frein en rétro pédalage.

Si vous souhaitez vous procurer un beach cruiser d’occasion comme le mien, vous pouvez en trouver sur les sites de petites annonces autour de 120€ pour les premiers prix. Mais pour un vélo de ce type, neuf, il vous faudra débourser prés de 300€ minimum pour un look vraiment sympathique.

(+) Look vraiment cool   (-) Marque peu connu

(+) Carter de chaine   (-) prise en main

Vous trouverez sur ce lien la vidéo de test de ce vélo : ICI

Plusieurs marque se distinguent par leurs look sympa comme Electra, une autre marque de vélo style beach cruiser.